LOURDES

C’est par curiosité que nous avons décidé d’aller à Lourdes. En effet, nous avons profité d’être à Toulouse pour faire étape dans la ville de Bernadette de Soubirous, avant de rejoindre le Pays Basque. D’ailleurs, si un jour on m’avait dit que je visiterai Lourdes, je crois que j’aurai rigolé en me disant que ce genre de visite n’est pas ma “tasse de thé”. Et pourtant !

Nous avons beaucoup réfléchi avant d’y aller car nous avions un peu peur de l’atmosphère qui pourrait y régner. La crainte de voir de nombreuses personnes malades attendant un miracle. C’est peut-être un peu cliché ce que je dis mais nous nous sommes interrogés.

Ce jour là nous avons effectivement vu des fidèles mais aussi de nombreux touristes comme nous qui venaient seulement admirer le patrimoine français et cela m’a rassurée. Mais peut-être que cela s’explique aussi par le contexte sanitaire car il ne semblait pas y avoir beaucoup d’étrangers.

En revanche, Lourdes surf sur la vague religieuse et en fait un véritable commerce ! A peine arrivés dans le village, nous constatons de nombreuses échoppes de reliques en tout genre !

Il est très difficile de se garer dans le centre ville de Lourdes. Nous conseillons de vous diriger vers les parkings gratuits place de Capdevielle ou  boulevard du lapacca ou encore esplanade du paradis qui se trouve le long du gave. Sinon vous pouvez opter pour les parkings payants Peyramale ou quai St Jean.

La basilique Notre-Dame-du-Rosaire

Cette dernière est en fait la « basilique inférieure ». Cela, pour la distinguer des basiliques respectivement appelées  « supérieure » pour la Basilique de l’Immaculée-Conception et souterraine pour la Basilique Saint-Pie X.

La basilique du Rosaire a été construite de 1883 à 1889 afin de palier à l’augmentation croissante de pèlerins.

A l’intérieur, vos yeux seront attirés par les très belles mosaïques vénitiennes qui racontent des épisodes de la vie de Marie et de Jésus.

la Basilique de l'Immaculée-Conception

On la surnomme également la basilique supérieure. Elle est assez spectaculaire de part ses dimensions. En effet, elle s’articule sur 51 mètres de long, 21 mètres de large et 19 mètres de haut.

Les vitraux présents dans la basilique de l’Immaculée Conception retracent l’histoire de la Vierge Marie jusqu’à la proclamation du dogme de l’Immaculée Conception par le pape Pie IX en 1854 et les Apparitions de Lourdes en 1858.

Les vitraux présents dans la basilique de l’Immaculée Conception retracent l’histoire de la Vierge Marie jusqu’à la proclamation du dogme de l’Immaculée Conception par le pape Pie IX en 1854 et les Apparitions de Lourdes en 1858.

La grotte

Nous poursuivons notre visite par la fameuse grotte de Massabielle, communément appelée la Grotte de Lourdes. C’est dans cette grotte qu’en 1858, Bernadette de Soubirous dit avoir aperçu 18 apparitions de la vierge Marie. C’est d’ailleurs sur les indications le vierge Marie, qu’elle aurait découvert une source d’eau, considérée depuis comme miraculeuse par les fidèles.

L'eau de Lourdes

Des fontaines sont disponibles pour ceux qui souhaitent ramener la fameuse eau de Lourdes. Nous avons été surpris de voir de nombreux croyants se promener avec des jerricans remplies d’eau…  D’ailleurs les boutiques du coin en vendent avec la sérigraphie de Lourdes.

Les piscines

Par curiosité, mon mari voulait absolument voir les fameuses ” piscines”. A ce moment là le ticket du parking étant échu, je décide de retourner à la voiture ( pour éviter la contravention) pendant que Lionel et les enfants attendent pour “visiter” les piscines.

Quelle rigolade quand ils sont revenus à la voiture car il ne s’agissait pas d’une visite mais bel et bien d’une bénédiction ! Dans un box, ils ont été accueillis par une sœur qui leur à demandé de réciter la prière, puis de se baigner les mains et les bras jusqu’au coude dans l’eau de Lourdes…. Pris en un peu de court, il n’a pas pu faire de photos car il s’est retrouvé dans une “cérémonie” qu’il a respecté malgré le fait qu’il ne soit pas croyant. Mon mari est un véritable athée alors quand il m’a raconté ça, je peux vous dire qu’on a sacrément rigolé….

Conclusion

Vous l’aurez compris ce n’est pas par croyance que nous avons décidé de faire un arrêt à Lourdes mais uniquement dans le but de découvrir le patrimoine Français. Si toutefois vous souhaitiez comme nous admirer la basilique, évitez les jours de fêtes religieuses ou la foule est bien présente. La covid ayant bien freiné le tourisme c’est le moment de venir visiter ce genre d’endroit habituellement très convoité par les croyants.

Faute de temps nous n’avons pas exploré en détails à la ville mais vous pouvez en profiter pour visiter le château fort, le musée de cire ou encore prendre le funiculaire du pic de Jer.

Nous espérons que notre petit billet vous aura plu. Vous pouvez compléter cette visite avec notre article sur Toulouse https://lesvoyagesdekikietsounette.com/toulouse/

En attendant, pour ne rien manquer de nos voyages, nous vous donnons rendez-vous sur nos réseaux.

A très vite pour de nouvelles péripéties !

 

Pour ne rien manquer des derniers articles du blog, vous pouvez vous inscrire à la newsletter ci-dessous afin de recevoir par mail nos derniers récits. N'attendez plus et abonnez-vous !