FINISTÈRE SUD

Pour prolonger notre séjour dans le Morbihan, nous avons décidé de nous octroyer quelques jours dans le Finistère. Nous avons donc posé nos valises dans cette région du 16 au 19 août 2020.

Hébergement

Camping Locronan ***

Notre choix s’est porté sur le “camping Locronan” qui dispose de 3 étoiles. Nous avons apprécié sa situation géographique car il est situé juste à coté de Quimper. Ce qui nous a séduit c’est aussi la flexibilité du planning de réservation car nous voulions réserver seulement 3 nuits pour compléter notre première semaine de vacances.  Nous vous mettons au défi de trouver un camping qui loue à la nuitée en pleine saison car croyez-nous avant de tomber sur celui-ci, nous avons épluché un sacré paquet de sites !

Comme son nom l’indique, le camping se situe dans le magnifique petit village de Locronan. Il est tenu par Laurence et Frédéric, 2 passionnés qui ont repris ce camping qui était à l’origine un camping municipal.

L’établissement est convivial et familial. Il est disposé en terrasses avec vue panoramique sur la Baie de Douarnenez.

En plus des bungalows récents et tout confort, il y a également des emplacements pour les toiles de tente.

Le camping dispose d’une piscine couverte et chauffée à 28 degrés durant toute la période d’ouverture du camping d’avril à Septembre.

Il n’y a pas d’animation, ni de restauration proposées sur le camping mais cela ne nous a pas dérangé. Bien au contraire, cela nous a permis de bien nous reposer car les journées étaient éreintantes pour les enfants.

En revanche, il y a à votre disposition une supérette mais vous n’y trouverez pas de produits qui nécessitent d’être au frais.

Vous avez la possibilité de commander votre pain et vos viennoiseries la veille auprès de la réception, d’acheter des boissons et des glaces et de commander à manger via le Foodtruck qui vient au camping deux fois par semaine.

Et enfin, le camping met gratuitement à disposition une connexion wifi, disponible à différents endroits du camping.

Si vous souhaitez plus d’informations sur ce camping c’est ici : https://www.camping-locronan.fr/fr/

En ce que qui concerne le prix, nous avons payé 324 € pour un bungalow du 16 au 19 août 2020 + 3.30 € de taxe de séjour. Le camping accepte les chèques vacances.

Locronan

La place

La première chose qui va vous frapper quand vous allez visiter Locronan, c’est ces maisons renaissances de granit qui donnent du caractère à cette ville.

Vous ne pourrez pas passer à côté de sa belle place centrale, son vieux puits, son imposante église et ses ruelles étroites en pavées.

Peut-être allez-vous reconnaître cette place car elle a été le cadre de plusieurs films tels que Tess, Chouans …

Pour la petite histoire Locronan était jadis prospère grâce à l’industrie de la toile à voile. Aujourd’hui elle l’est encore grâce au tourisme.

L’église Saint Ronan et la chapelle du pénity

Ces deux édifices sont accolés et communiquent entre eux. L’église date du XV ème siècle et nos yeux sont directement attirés par sa magnifique voûte en pierre.

La décoration de la chaire retrace la vie de Saint Ronan, ermite irlandais venu en Cornouaille vers le V ème siècle.

La chapelle du pénity qui date du XVI ème siècle, abrite quant à elle, la dalle funéraire de Saint Ronan.

Chapelle Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle

Plus bas à environ 300 mètres dans la rue Moal, vous pourrez découvrir la chapelle Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle qui date du XVI ème siècle. A ses côtés trônent la fontaine et le calvaire.

Une pause gourmande

Toutes ces visites, nous ont ouvert l’appétit ! Sur les conseils de la directrice du camping nous avons dîné à la crêperie “Le temps passé”.

Nous avons passé un agréable moment dans cette crêperie typique. Le cadre est chaleureux et le personnel accueillant. Et puis par dessus tout, les crêpes étaient très bonnes.

Nous vous conseillons vivement de réserver, le village est petit et il n’y a pas énormément de restaurants. D’ailleurs, il ne nous a pas semblé voir autre chose que des crêperies.

Pour plus d’informations sur le restaurant c’est ici : https://www.creperie-locronan.fr/

Adresse : rue du four – 29180 LOCRONAN / Tel : 02.98.91.87.29

Concarneau

Concarneau est un grand port de pêche qui attire chaque année des milliers de touristes. La ville close, entourée de fortification de granit, est un véritable petit bijou très convoité par les vacanciers.

La ville close

La ville close, est un îlot qui se trouve au milieu du port de Concarneau. Il mesure 350 mètres de long et 100 mètres de large. L’entrée est surplombée du célèbre Beffroi que l’on voit partout sur les cartes postales. Nous avons adoré nous balader sur les remparts qui sont accessibles gratuitement depuis la maison du patrimoine.

Cette cité encerclée de remparts servait autrefois à défendre la baie. Aujourd’hui on y trouve une multitude de boutiques touristiques et de restaurants. Son cadre est agréable et il fait bon s’y promener.

Pour se garer à Concarneau c’est compliqué. Il y a beaucoup de monde en haute saison et il est très difficile de circuler dans le centre . Les parkings les plus proches se trouvent soit quai Carnot, quai d’Aiguillon ou encore quai Pénéroff. Vous avez également le parking de la gare et d’ailleurs celui-ci est gratuit.

Envie d’une pause gourmande ?

Nous sommes certains que toutes ces découvertes vous auront ouvert l’appétit. Nous vous proposons donc une petite pause gourmande chez “Augustine”. Il s’agit d’un artisan glacier et les glaces y sont vraiment très bonnes. L’échoppe se trouve à l’entrée de la ville close ( 4 rue vauban – 29900 CONCARNEAU).

Quimper

Nous vous conseillons de vous rendre dans le vieux Quimper. Là-bas vous pourrez y voir de magnifiques maisons de type renaissance et découvrir la splendide Cathédrale.  Le quartier est très agréable car il y a des zones exclusivement réservées aux piétons!

La place Saint-Corentin

Cette place a été agrandie au XIXème siècle, juste après la construction de l’hôtel de ville.  Au sud-ouest de la place, dans l’angle, se trouve une magnifique maison à pans de bois.  Elle date du XVIIème siècle et elle est aujourd’hui décorée d’assiettes en faïence. C’est vraiment typique ! Devant la mairie, vous pourrez aussi apercevoir une statue de René Laennec, célèbre médecin quimpérois qui a inventé le Stéthoscope.

La cathédrale Saint-Corentin

Vous ne pourrez pas passer à côté de l’imposante Cathédrale Saint-Corentin. Sa construction a commencé au XIIIème siècle avec pour commencement le chœur. Puis le transept et la nef se sont ensuite ajoutés au XVème siècle.

Cette cathédrale de style gothique a été très bien entretenue et restaurée, des orgues jusqu’au vitraux. Si vous regardez bien vous pourrez voir la statue du roi Gradlon ( personnage à cheval), qui se trouve entre les deux flèches.

Au niveau de la nef, vous pourrez remarquer que la rampe d’escalier de la chaire est ornée de reliefs qui retracent la vie de Saint Corentin.

Cet édifice se distingue aussi par la beauté de ses vitraux.  Il y a en a de toutes les couleurs : des rouges, des bleus, des gris des jaunes, des roses, des verts… Ces derniers représentent des seigneurs, des chamoines et des châtelaines de Cornouaille à genoux entourés de leurs saints patrons.

La pointe du raz

Amoureux de grands espaces ? Ne manquez surtout pas, la pointe du raz.

Elle se trouve à l’extrémité ouest de la Cornouaille. Plus précisément, la pointe se trouve au bout de D784 qui vient d’Audierne.

Pour stationner votre véhicule, il faudra obligatoirement utiliser le parking à proximité de la maison du site. Il vous en coûtera 6.50€ par jour et par voiture!

Laissez-vous ensuite guider par le sentier côtier pour accéder aux panoramas vertigineux.  Nous vous conseillons d’éviter les tongs et de privilégier les baskets. A certains endroits il y a des cailloux dans les chemins et si en plus vous voulez crapahuter dans les rochers, vous serez beaucoup plus à l’aise !

Vous ne serez bien évidemment pas étonnés, si on vous dit que cet endroit est classé Grand site de France ! Chaque année près d’un millions de touristes se pressent pour découvrir ce joyau du Finistère et sincèrement on les comprend !

Le site est incroyablement beau surtout depuis qu’il a été inscrit dans un programme de réhabilitation, redonnant à ce lieu son côté sauvage et authentique. En effet, la pointe du Raz a longtemps été dévastée par les commerces et hôtels présents sur le site. Mais grâce à ce programme, qui a permis de retirer les bâtisses,  il a retrouvé tout son charme. Aujourd’hui, on y trouve uniquement le sémaphore et une statue de Notre-Dame des Naufragés, veillant sur les marins.

D’ailleurs il parait que la visite est encore plus époustouflante par grand vent car les flots se déchainent contre les rochers. Le jour de notre visite, pas un brin de vent, mais une vue splendide et dégagée. Il n’y avait plus qu’à savourer le moment présent !

La baie des Trépassés

Si vous allez à la pointe du Raz, faites un arrêt dans la superbe baie des trépassés. Cette célèbre plage se trouve entre la pointe du raz et la pointe du Van. Ce spot réputé pour sa houle, fait le bonheur des surfeurs.

Pour la petite histoire, on l’appelle la baie des Trépassés car on pense que celle-ci était le point de départ des embarquements de dépouilles des druides vers l’île de Sein, où ils étaient par la suite inhumés.

Se restaurer aux alentours de la point du Raz

Nous avons fait notre pose du midi dans la petite crêperie ” Le Galion” qui se trouve à Plogoff. Les galettes sont très bonnes, l’accueil est chaleureux et le service rapide. Si vous avez la chance de manger en terrasse, vous serez conquis par la vue mer.

Chapelle et calvaire de Notre-Dame de Tronoën

Sur la route, nous avons fait une étape à Saint-Jean-Trolimon pour découvrir la chapelle de Notre-Dame de Tronoën et son calvaire.

Ce calvaire est considéré comme le plus ancien des grands calvaires de Bretagne. On estime qu’il aurait été construit entre 1450 et 1470. Il est constitué d’un grand soubassement rectangulaire et de deux frises surmontées de 3 crucifixions ( le christ et les 2 larrons). Toute la structure est en granit. Les scènes représentées se lisent dans le sens inverses des aiguilles d’une montre, en partant de l’extrémité droite de la face est ( pas facile, n’est-ce pas ?).

La chapelle quant à elle, est une chapelle de pèlerinage qui date du XVème siècle. Elle domine la baie d’Audierne avec ses 30 mètres de hauteur.

Le Phare d’Eckmühl

En poursuivant notre chemin et sur les conseils d’un ami, nous nous sommes arrêtés au pieds du phare d’Eckmühl. Ce phare maritime construit entièrement en pierre, se trouve sur la commune de Penmarc’h. Il mesure plus de 60 mètres de haut et a été inauguré le 17 octobre 1897. Il doit son nom au titre de noblesse de la donatrice qui l’a en très grande partie financé. Ce dernier, sécurise l’une des côtes les plus dangereuses de France en raison des nombreux récifs présents ici.

Nous aurions voulu le visiter mais malheureusement avec le covid il y avais des restrictions sur le nombre d’entrée. Il fallait du coup attendre un petit moment pour y entrer et les enfants étaient déjà bien fatigués par nos premières visites.

Ceci dit nous vous donnons les informations nécessaires juste en dessous si vous souhaitez le visiter :                                                                        En avril, mai, juin et septembre le phare est ouvert tous les jours de 10h30 à 18h00 et en Juillet/Août il est ouvert tous les jours de 10h30 à 19h30. Vous pouvez également le visiter du 1er octobre au 11 novembre de 14h00 à 18h00.

Le prix du billet adulte est de 2.70 €. Il existe un forfait famille à 7.40 €.

Pour plus amples renseignements c’est ici : visite phare Eckmühl

Nous avons du coup privilégié, un petit moment de détente pour les enfants et les avons laissé jouer dans les rochers, face à la mer.

Douarnenez

Douarnenez a le charme d’une ville bretonne de bord de mer. Elle est connue pour être l’ancienne capitale de la sardine !

Trop peu de temps dans le Finistère pour partir à la découverte de cette ville mais nous avons eu la chance de capturer ce magnifique coucher du soleil sur la baie. Une lumière extraordinaire qui souligne la beauté de ce panorama. Nous sommes restés là, à admirer le soleil jusqu’à ce qu’il disparaisse. Les choses simples sont parfois les meilleures !

A Douarnenez, rue Jean d’Arc, nous avons un super restaurant à vous conseiller. Il s’agit de “L’esquisse” ! Ce soir là nous n’avions pas réservé et donc impossible d’avoir une table. Le patron nous a gentiment proposé de choisir un repas à emporter. Nous étions quasiment sûrs d’être dans un super restaurant alors nous n’avons pas hésité. Et la bonne surprise s’est confirmée !

Un véritable coup de cœur pour ce restaurant qui cuisine des produits de qualité ! Le fait maison, nous, on adore ! Et le rapport qualité/prix était top ! Les enfants se sont régalés avec un poisson sauce beurre blanc et nous nous avons été séduits par la qualité et la saveur de nos burgers. Et puis nous on aime les restaurants qui propose autre chose que des nuggets/frites à nos bambins ! 

Un véritable sans faute ! Alors n’hésitez pas une seule seconde !

La presqu’île de Crozon

La presqu’île de Crozon se situe entre la rade de Brest et la baie de Douarnenez. Ici, on peut admirer les falaises vertigineuses et les plages magnifiques aux eaux turquoises ( en fonction de la lumière). Ce joyau, encore très préservé, vaut vraiment le détour!

La pointe des espagnoles

De la pointe des Espagnoles, vous aurez un magnifique panorama sur le goulet, dominé par le port et la ville de Brest. De plus, vous pourrez voir l’estuaire de l’Elorn, le pont Albert-Louppe, le pont de l’Iroise et la presqu’île de Plougastel.

La Pointe de Penhir

Sur la falaise, à environ 150 mètres de la route, un gigantesque monument a été érigé à la gloire des bretons des forces françaises libres.

La pointe de Penhir est réputée comme étant la plus de belle des 4 pointes de la presqu’île de Crozon. Cette dernière est reconnaissable grâce à ses 3 rochers isolés dans l’eau que l’on appelle ” Les tas de pois “.

Sur la gauche, on distingue la pointe de Dinan et sur la droite on peut y voir la pointe de Saint Mathieu et celle du Toulinguet avec son petit phare.

Par temps clair, on peut même apercevoir la pointe du Raz, l’île de Sein et l’île d’Ouessant.

Une pause gourmande à Camaret Sur Mer

Nous avons décidé de rejoindre la ville de Camaret pour déjeuner. Et c’est à l’hôtel “le Thalassa” que nous avons fait notre pause! C’est un restaurant un peu “huppé” mais nous avons trouvé de quoi satisfaire tout le monde sans y laissé trop de plumes en prenant la formule de l’ardoise ! La cuisine est très bonne et bien exécutée. On voit qu’ils cuisinent des produits frais. On s’est vraiment régalé y compris les enfants même si les portions ne sont pas très généreuses. Le personnel est agréable et très à l’écoute.

Si vous avez la chance de déjeuner en terrasse, vous bénéficierez de la vue mer et ça c’est quand même le top !

Pour information, l’établissement accepte les chèques vacances ( à notre grande surprise !)

Pour plus d’information sur l’hôtel c’est ici : https://www.hotel-thalassa.com/fr/

Mémorial de la marine

Sur la route de Penhir, nous avons fait une halte au mémorial de la marine. En bord de route, nous avons vu d’énormes ancres qui signalent le Musée-mémorial consacré à la bataille de l’Atlantique et qui rend hommage à tous les marins, civils comme militaires, disparus en mer au cours de cet épisode capital de la Seconde Guerre mondiale.

Piqués par la curiosité et pensant que ce serait intéressant pour les enfants, nous nous sommes arrêtés. Et sincèrement c’était vraiment intéressant et cela a suscité beaucoup de questions de la part de notre fils de 7 ans. 

Le musée a été aménagé dans un des blockhaus de la falaise de Kerbonn, à 50 m au-dessus de la mer. Mais par manque de temps nous n’avons pas voulu rentrer dans le musée. La simple visite des ancres et des blockhaus, nous a déjà beaucoup appris.  D’ailleurs sur les ancres vous pouvez voir des poèmes gravés.

Le musée est ouvert tous les jours pendant les vacances scolaires, de 14 h à 18 h. Le reste de l’année, les visites de groupe sont possibles sur réservation.

Le prix est de 4€/ adulte 4 € et de 2€ pour les enfants, les étudiants et les familles nombreuses.

Promenez-vous à pieds autour des blockhaus et descendez le sentier vers la mer, là-bas vous aurez un point de vue magnifique!

La pointe de Dinan

la Pointe de Dinan se situe à la pointe sud-ouest de la presqu’île de Crozon. Ce site est réputé pour offrir des paysages naturels et sauvages. Si vous aimez le calme, alors vous apprécierez ce coin où vous entendrez le vent siffler dans vos oreilles et le bruits du fracas des vagues qui s’échouent sur les rochers.

Nous avons stationné notre voiture au parking et avons emprunté le chemin sur la gauche pendant environ 500 mètres.

Au bord de la falaise vous avez une vue magnifique. Sur la gauche vous pourrez admirer le cap de la chèvre, la côte de la Cornouaille et la pointe du Raz tandis que sur la droite c’est la pointe de Penhir et les tas de pois que vous pourrez contempler.

C’est en longeant la falaise par la droite que nous avons découvert “le château de Dinan”. Il ne s’agit pas d’un véritable château mais d’une masse rocheuse reliée à la pointe par une arche naturelle.

La plage du poul

Après avoir fait quelques visites dans la presqu’île de Crozon, nous avons décidé de faire une pause baignade ! Nous sommes allés à la plage du Poul mais comme vous pouvez le voir sur les photos la plage n’est pas top à marrée haute car elle est en galets.

L’eau était plutôt bonne pour une fois, mais nous avons vite pris nos jambes à nos cous, en voyant 2 grosses méduses ( mortes mais quand même). La fin d’après-midi à la plage, a finalement été écourtée et nous sommes rentrés au camping nous baigner à la piscine.

Je pense qu’il est préférable d’aller sur cette plage à marée basse de manière à être sur une plage avec du sable !

D’ailleurs notre premier choix aurait été de faire la plage de l’île vierge mais malheureusement l’accès y était interdit pendant l’été 2020 par arrêté municipal. Il parait que cette plage est juste paradisiaque!

Notre bilan

Ce qui nous a charmé dans le Finistère :

  • Les paysages sauvages
  • Le littoral préservé
  • La flore
  • La gastronomie
  • La gentillesse des bretons
  • le bleu profond de l’océan

Ce qui nous avons le moins aimé :

  • Pas grand chose à vrai dire, si ce n’est la météo un peu capricieuse
  • Les plages de galets

Conclusion

Ce séjour dans le Finistère Sud a été un véritable coup de coeur ! Il nous a permis de voir tant de paysages à couper le souffle et de découvrir de magnifiques villages typiquement breton.

La météo est parfois capricieuse, mais le charme du Finistère est dingue ! Notre seul regret c’est de n’y avoir passé que 4 jours.

Nous espérons que cet article pourra vous aider dans l’organisation d’un futur séjour dans le Finistère.  En attendant notre prochain billet, n’hésitez pas à laisser une trace de votre passage sur le blog. Nous serions ravis d’avoir votre avis sur notre article ou de découvrir vos souvenirs dans cette région!

Et pour les amoureux de la Bretagne, retrouvez notre article sur le Morbihan juste ici http://lesvoyagesdekikietsounette.com/morbihan/

À très vite pour de nouvelles aventures