Morbihan

Choisir le Morbihan en guise de vacances d’été, c’est que nous avons décidé pour 2020 ! Nous voilà donc partis à la découverte de cette région le temps d’une semaine ( du 09 au 16 août 2020).

Nous avons remarqué que chaque département breton est vraiment singulier. Les paysages en Bretagne sont diverses et variés. Le Morbihan possède une multitude de lieux d’intérêts et c’est pour cela qu’il est de plus en plus prisé des touristes. Cette région attire grâce à ses côtes sauvages, ces villages typiques, son célèbre golf, ses îles et sa gastronomie.

Il y’ a tant de choses à voir mais si peu de temps pour tout découvrir, alors nous avons décidé de vous faire, dans ce billet, un résumé de nos 7 jours dans le Morbihan.

Hébergement

Pour cette semaine dans le Morbihan, nous avons posé nos valises dans le camping 4* le Cénic. Il s’agit d’un camping Capfun qui propose un espace aquatique important, des structures de jeux et des animations chaque soir !

Le camping est situé dans la petite commune de Pénestin et se trouve à seulement 2.5 kilomètres de la mer.

Plusieurs types d’hébergement sont proposés en fonction de votre configuration familiale ou de vos attentes en terme de confort.

En ce qui concerne le tarif, nous avons payé 944,70 € pour une semaine du 09 au 16 août 2020 en mobil-home Habana Top TV.  Vous pouvez régler votre séjour en chèques vacances.

Le parc aquatique

La chaine est Capfun est réputée pour la qualité de ses parcs aquatiques. Ce fût une première pour nous chez Capfun et nous n’avons pas été déçu ! Les enfants ont été littéralement conquis par les structures !

À l’extérieur il y a 3 piscines chauffées et de nombreux toboggans dont le fameux Le Spacebowl qui est un toboggan sensationnel. Sensations garanties quand vous dévalerez la piste pour arriver dans un grand bol où le gagnant est celui qui fait le plus de tours ! Il y a également de nombreux tubes avec de très jolis effets de couleurs à l’intérieur.

À l’intérieur, il y a également un très bel espace avec des toboggans dont un toboggan qui permet de glisser à l’aide de bouées. Tout au fond il y a également une structure en forme de château qui elle aussi cache un chouette toboggan !

Il y a également une grande piscine chauffée et un coin Jacuzzi.

Les animations

5 soirs par semaine l’équipe d’animateurs vous prépare un spectacle et des animations sont présentes tout au long de la journée. En haute saison, il existe plusieurs clubs définis en fonctions des âges :

  • Le club Clapou 4/6 ans (du lundi au vendredi de 10h00 à 12h00 et de 15h00 à 17h30).
  • Le club Politicator 7/10 ans (du lundi au vendredi de 10h00 à 12h00 et de 15h00 à 17h30).
  • Les Dragonicums 11/14 ans (4 fois dans la semaine)
  • Les Nobodys 15/18 ans  (4 fois dans la semaine)

Les activités

Plusieurs activités sont présentes sur le camping, pour les plus grand bonheur des enfants et des adultes! Nos enfants ont particulièrement adoré l’air de jeux Carabouille en forme de bateau. Il y a également des châteaux gonflables, un terrain de pétanque, un terrain multisports, des tables de ping-pong et un terrain de Football. Il existe également une aire de jeux intérieure : Eliplay.

Les équipements

Sur place, vous pourrez bénéficier des équipements payants comme la machine à laver, le sèche-linge et le wifi. Nous avons pris le wifi payant et franchement nous ne vous le recommandons pas car il ne fonctionne vraiment pas bien ! Sur ce point là, nous avons été assez déçus de voir un camping 4* qui ne propose pas le wifi gratuit. De nos jours le wifi devrait être à disposition partout dans les campings et gratuitement !

Une épicerie de dépannage est également à votre disposition au sein du camping. Et pour finir un bar et un restaurant ( plutôt un snack) sont présents à l’intérieur du camping.

Pénestin

Nous avons fait notre première plage à Pénestin car elle se trouve vraiment à proximité du camping. Nous nous sommes donc rendus à la plage de la Mine d’or. Ce qui nous a frappé en premier c’est ces falaises rongées par la mer d’une couleur dorée. Quand les rayons du soleil frappent les falaises, le spectacle est grandiose.

Le plus beau spectacle a lieu au coucher du soleil car la falaise s’embrase de mille feux. Assis sur les cailloux, nous sommes restés sans voix et émerveillés !

Carnac

Tumulus de Kercado

Sur la route, nous avons vu de nombreux panneaux indiquant le Tumulus de Kercado. Ne sachant pas à quoi nous attendre, nous avons décidé de percer le mystère. C’est vraiment une découverte très ludique pour les enfants et ils ont adoré pouvoir rentrer à l’intérieur.

Le tumulus, recouvert d’un dolmen, mesure 30 mètres de diamètre et 3.50 mètres de hauteur. On dit qu’il aurait servi de cachette a des chouans pendant la révolution.

Les menhirs

Carnac est le symbole de la préhistoire car sur ce territoire il y a des nombreux alignements de mégalithes. En voiture on longe des kilomètres et des kilomètres de menhirs.

Se restaurer à Plouharnel

C’est à Plouharnel que nous avons décidé de faire notre pause déjeuner! Si vous êtes dans le coin nous vous conseillons le restaurant “La pêche à la Turlutte” visible en bord de route.

Il se situe sur la route pour aller à Quiberon, plus précisément 1 rue Auguste Lebon à Plouharnel (56340).

L’accueil est chaleureux et les produits cuisinés frais et de qualité. Nous avons apprécié le menu enfant composé d’un bon poisson frais,ça change des traditionnels nuggets et les enfants ont adoré !

Quant à nous, nous nous sommes laissé séduire par un plat pris sur l’ardoise et c’était excellent ! Les quantités peut être un peu légère mais le plat était bon et bien exécuté.

Si vous souhaitez plus d’informations sur le restaurant c’est ici La pêche à la turlutte

Pour stationner votre voiture, n’utilisez surtout pas le parking d’en face, ou alors à vos risques et périls !

La presqu’île de Quiberon

Le centre ville

Quiberon est situé à la pointe de la presqu’île. Cette charmante ville est réputée pour sa belle plage de sable fin et sa splendide côte sauvage. Cependant, il est difficile de se garer sur la presqu’île pendant la saison estivale, surtout autour des plages de la baie. Il existe des parkings publics non loin du centre mais ils sont payants et limités dans le temps alors faites attention aux contraventions !

Avant de rejoindre la plage, nous avons fait un tour à pieds dans le centre ville.

Plage de Quiberon

La plage est juste à coté de Port-Maria, qui est le point de départ des embarquements pour Belle-île, Houat et Hoedic. La plage est propre et facilement accessible mais il faut avouer que l’eau est quand même assez froide !

Le château de Turpault

Non loin du début de la côte sauvage, se dresse un curieux édifice qui tranche avec le paysage !  Ce château que l’on trouve sur beaucoup de cartes postales, fût bâti en 1904 par Gorges Turpault ! Malheureusement il ne se visite pas et est propriété privée mais il bénéficie d’une vue grandiose !

La côte sauvage

La côte sauvage est protégée par le conservatoire du littoral. Elle offre des paysages splendides où se succèdent des falaises, des grottes et des plages magnifiques.

En une après-midi, difficile de faire le tour de la côte sauvage mais nous avons fait une halte pour découvrir la “Pointe du Percho”. La vue est époustouflante !

Guérande

La vieille ville

Guérande est une petite ville de 16000 habitants, qui domine les marais salants. Elle est entièrement entourée de remparts et son entrée principale se fait par l’imposante porte de Saint-Michel.

La porte Saint-Michel et les remparts ont été bâtis par les ducs de Bretagne et datent du milieu du XVème siècle. la cité médiévale est composée de 1300 mètres de murailles et de douves, de 4 portes et de 6 tours. D’ailleurs la cité est classée aux monuments historiques depuis 1877 et parfois la surnomme la « Carcassonne de l’Ouest ».

Pour vous garer, vous pouvez utiliser les parkings qui se trouvent tout autour des remparts.

La collégiale Saint-Aubin

Sur la place de la vieille ville, nous sommes allées visiter la Collégiale Saint-Aubin. Elle a été construite entre le 12ème et le 16ème siècle.

Les échoppes de Guérande

La tentation est grande à Guérande, tant les commerces sont nombreux ! Et en bons gourmands nous avons fait quelques folies !

La belle-iloise

La belle-iloise est une enseigne que nous connaissions déjà et que nous adorons ! Chaque fois que je sors ces petites conserves à l’apéro, je fais carton plein ! Alors au lieu de commander sur internet, c’était l’occasion de faire le plein tout en flânant dans la boutique. Nous en avons ramené pour la famille et ils étaient ravis !

La Trinitaine

Ici, nous avons fait le plein de boîtes de biscuits pour toute la famille. Malheureusement je n’ai pas dégainé mon appareil photo pour faire quelques clichés mais ici vous pouvez trouver des biscuits, du caramel beurre salé, des confitures et tout plein de bonnes choses.

Maison Georges Larnicol

Impossible de passer devant la maison Georges Larnicol, sans se laisser tenter par ces douceurs ! Des chocolats de toutes les formes et de tous les goûts ( du blanc, du noir, du lait) s’offrent à vous et ils sont délicieux. Mais c’est pas donné !

Les marais salants

Enfin, la visite de Guérande ne peut pas se terminer sans une balade près des marais salants. On peut ainsi découvrir le métier de paludier et la formation du sel. Des excursions à thème avec Terre de sel ou le petit train de la Turballe vous permettent également de découvrir les salines. Nous avions programmé une visite avec un paludier indépendant “La roulotte bleue”, mais malheureusement la météo capricieuse et les orages annoncés ne nous ont pas permis de faire cette visite. C’est dommage car je pense que les enfants auraient bien apprécié cette activité. Dans tous les cas nous vous recommandons cette adresse car le prix était beaucoup moins cher que Chez Terre de sel qui est une coopérative bien installée et qui profite de sa notoriété !

Si vous souhaitez visiter les marais, pensez à réserver car c’est une activité très plébiscité !

Nous avons effectué quelques achats dans la coopérative Terre de sel.

La pointe de la bile

Si vous logez près de la Pénestin, nous vous conseillons de venir voir le coucher du soleil sur la pointe de la bile. Les couleurs sont magnifiques ! Et nous avons profité de la marée basse pour nous balader le long de la plage. Le spectacle était magique !

Saint Nazaire

Saint-Nazaire n’est pas la destination touristique par excellence mais cela tend à changer car la ville a bien été réhabilitée ces dernières années.

La ville propose des activités de qualité pour tous et surtout pour les familles.

Escal’Atlantique

Complètement par hasard en surfant sur mon téléphone (merci la géo localisation) j’ai reçu une pub via facebook concernant les activités Escal’Atlantique.

J’ai vu qu’il y a avait de nombreuses activités proposées sur le site Internet, mais beaucoup étaient déjà complètes. Par chance, j’ai réussi à réserver des billets pour l’aventure des paquebots.

Escal’Atlantique vous propose des billets pour :

  • Le Sous-Marin Espadon
  • EOL Centre éolien
  • Ecomusée de Saint-Nazaire
  • Les paquebots
  • Chantier de l’atlantique
  • Airbus
  • Grand port maritime
  • La base sous-marine, l’histoire d’une conquête
  • Tour de Saint-Nazaire en 90 minutes

Pour tout renseignement complémentaire sur la billetterie et les prix c’est ici : escal’atlantique

Pour les 4 billets, nous avons payé 42 €.

Pour commencer notre visite, nous nous sommes rendus dans l’ancienne base sous-marine construite par les Allemands durant la seconde guerre mondiale.

Ayant réservé à l’avance nous étions déjà munis de nos billets électroniques.

Pensez à réserver vos entrées sur le site Internet, car ces activités sont très plébiscitées et la covid contraint l’office du tourisme à restreindre le nombre de participants par groupe.

L’escal’Atlantique est un musée dédié aux mythiques paquebots transatlantiques, construits sur les chantiers navals de Saint-Nazaire.

Le musée est fait d’une manière surprenante, au point d’avoir l’impression de réellement monter à bord d’un paquebot et de se déplacer à travers les différents espaces du navire. En effet, on longe les couloirs pour découvrir l’intérieur d’une cabine meublée, les salons, les salles de réception etc…

Il est possible de se promener sur le pont intérieur et extérieur. D’ailleurs un écran avec un effet de mer, nous donne l’impression de réellement naviguer. Afin de rendre la visite encore plus concrète il y a même un ventilateur qui imite le vent, tel qu’on pourrait le ressentir le pont d’un bateau.

Durant la visite, vous pourrez traverser la chambre froide, la cale et l’incroyable salle des machines, qui est superbement bien reconstituée. Une sensation de chaleur se dégage de cette pièce pour la rendre encore plus authentique.

Puis la visite se poursuit avec la salle des manœuvres. Les enfants peuvent même manipuler les commandes.

Ensuite, nous accédons à la timonerie et à la salle d’embarquement.

La visite s’achève par une descente en chaloupe. Tout le monde embarque à bord puis l’opératrice nous fait descendre pour rejoindre la salle de cinéma ou un petit film clôture la visite.

A noter, que les espaces ont été travaillés en mélangeant des éléments ayant appartenu à différents paquebots comme Le France, Le Normandie  etc … Cela rend la visite encore plus dynamique.

Nous avons beaucoup apprécié les nombreux espaces interactifs disponibles tout au long de la visite. En effet, quelques écrans permettent de détailler les salles ou les objets présentés. Il y a également des jeux qui tiennent en haleine les enfants.

Escal’Altlantique, notre avis

Notre bilan

Cette activité est vraiment géniale et réaliste. C’est très ludique pour les enfants et les nôtres ont réellement été conquis. De plus, nous avons trouvé le lieu étonnant et surprenant. Se retrouver dans la base sous-marine donne un côté encore plus époustouflant à cette visite. Pour faire le parcours complet, il faut prévoir 1h30 voire 2h00 mais on ne voit vraiment pas le temps passer. Cette activité a fait carton plein dans notre famille que ce soit au niveau des enfants ou des adultes !

Belle-île-en-Mer

Comment se rendre à Belle-île-en-Mer ?

Nous avons choisi la compagnie Océane. Pour 104€ aller/retour à 4 nous avons embarqué à Quiberon et débarqué à Le Palais. La traversée dure 45 minutes.

Pour stationner votre voiture, vous pouvez vous garer sur le port mais c’est payant et limité à seulement 4h00. Donc inintéressant !

Pour une sortie à la journée, privilégiez le grand parking des îles à l’entrée de la ville. Il est bien évidemment payant et une navette vous conduira jusqu’au port.

Essayez de regarder la météo et réservez vos billets directement sur le site internet. Concernant les départs des bateaux vous pouvez rejoindre Belle-île en partant d’autres ports (à voir de quelle ville vous êtes le plus près).

Pour plus de renseignement sur les traversées c’est ici https://www.compagnie-oceane.fr/fr/accueil

Comment se déplacer sur Belle-île ?

  • Bien évidemment vous pouvez vous déplacer à pieds mais ça serait compliqué pour visiter, d’autant plus si vous le faites comme nous sur une seule journée.
  • Location de vélos électriques. De nombreux loueurs vous attendent au palais mais attention l’île est grande et loin d’être plate !  Comptez 23/25 € pour une location à la journée.
  • Scooters ou voitures. De nombreux loueurs sont à votre disposition au Palais. Comptez entre 62 et 130 € par jour en fonction du modèle de voiture.
  • Le réseau de bus. La compagnie s’appelle les cars bleus. Vous pouvez acheter vos tickets à l’unité directement auprès du chauffeur de bus ou acheter un pass à la journée auprès de l’agence des cars bleus. L’agence se trouve à quelques mètres du débarcadère. Afin d’optimiser vos dépenses liées au transport, il faut faire votre itinéraire pour voir quelle solution sera la moins chère. Nous concernant, nous avons opté pour un pass journée à 26 € pour notre famille et nous l’avons rentabilisé. Les bus circulent des vacances d’avril aux vacances de la Toussaint.

Pour plus de renseignement sur les bus c’est ici : https://www.belle-ile.com/organiser/se-deplacer-sur-lile/en-bus

Le Palais

C’est la première partie de l’île que nous visitons car c’est là que le bateau nous débarque .

La Citadelle Vauban

Située à le Palais, nous avons été a pieds jusqu’à la citadelle Vauban. La citadelle construite à partir du XVIème siècle surplombe La Palais.

Nous avons marché dans le grand fossé jusqu’à la porte du Donjon. L’intérieur de la citadelle est payant car on y trouve le musée historique, la poudrière circulaire et le grand arsenal. Notre budget étant limité, nous avons fait le choix de ne pas y entrer.

Cependant nous avons longé les remparts et nous y avons admiré des points de vues remarquable sur l’avant port et la baie.

La pointe des poulains

Elle est située à l’extrémité nord-ouest de l’île sur la commune de Sauzon. Avant d’y parvenir, on passe devant la propriété de Sarah Bernhardt (une grande tragédienne). C’est en 1894, lors d’un séjour sur l’île avec son ami peintre, Gorges Clairin, qu’elle décida d’acquérir un fortin que l’armée mettait en vente. Elle y passa les 30 derniers étés de sa vie entourée de ses amis et de sa famille.

La pointe des poulains est un site naturel magique !  Elle est accessible après 20 minutes de marche depuis le parking de l’entrée. En suivant le sentier, vous allez découvrir des paysages époustouflants. Une plage de sable blanc bordée d’une eau cristalline se dessine au milieu de ces falaises déchiquetées.  La beauté des lieux est incroyable !

La pointe est séparée de la grande île par un mince isthme sablonneux qui la fait île à marée haute. Construit en 1867, le phare des Poulains est une maison-phare dont la tour carrée mesure que 18 mètres. En 1999, des panneaux photovoltaïques ont été installés, sur le toit du phare en remplacement des ardoises.  Il y a également un générateur thermique diesel qui prend le relais si le soleil ne suffit pas à alimenter les batteries. Le phare est ainsi autonome en énergie et il n’y a pas de câble aériens qui gâchent le paysage.

Sauzon

C’est à Sauzon que nous avons décidé de faire notre pose déjeuner. Sauzon est un petit port de pêche situé au nord-ouest de l’île. D’ailleurs c’est sans doute le plus beau port de l’île. Les maisons colorées qui longent le port apportent une ambiance chaleureuse. On aurait pu resté des heures en terrasse à contempler le va-et-vient incessant des bateaux. L’atmosphère est paisible et sereine. On a l’impression de vivre un moment hors du temps !

Nous avons mangé au restaurant « la petite table » et franchement passez votre chemin c’est sans intérêt. Nourriture de mauvaise qualité et pas donné pour ce que c’est ! Une véritable déception !

Les aiguilles de Port Coton

Au sud de l’île, nous sommes allés à la découverte des aiguilles de port Coton. C’est ici que nous avons découvert des aiguilles plantées dans la mer. Leur appellation vient de l’écume qui fouette les aiguilles, formant de gros flocons mousseux semblables à du coton.

Le peintre Claude Monet les a rendus célèbres en les peignant à plusieurs reprises.

Plusieurs blockhaus, qui datent de l’occupation allemande, sont encore bien conservés dans ce secteur.

Le Golf du Morbihan

Pour continuer notre exploration du Morbihan nous avons réservé une excursion pour partir à la découverte du Golf du Morbihan avec un arrêt sur la superbe île aux moines.

Pour ce faire, nous avons acheté nos billets directement sur le site de la compagnie du Golf. La traversée aller/retour nous a coûté 85€ à 4 au départ de Vannes. Vous pouvez payer en chèque vacances mais pour cela il faut acheter vos billets directement au guichet.

L’avantage de partir de Vannes c’est qu’il y a un grand parking gratuit sans limitation de durée pour stationner votre véhicule.

Si vous souhaitez plus de renseignements sur les croisières proposées, les horaires, les départs, les îles desservies etc… c’est ici https://www.compagnie-du-golfe.fr/

La traversée est commentée ce qui permet d’apprendre pleins de choses sur l’environnement qui nous entoure. Et c’est vraiment chouette de découvrir les anecdotes de cette région.

Le Golf du Morbihan est en faite une petite mer intérieur qui regroupe de nombreuses petites îles. Les 2 plus grandes ( et les 2 plus touristiques) sont l’île d’Arz et l’Ile aux Moines. Ces 2 îles peuvent donc être intégrées à des tours en bateau comme évoqué plus haut dans l’article.

Hormis, ces 2 îles qui sont habités, toutes les autres sont soit des propriétés privées soit des propriétés appartenant à l’état.

ll faut savoir que Le golfe est situé au cœur du parc naturel régional du golfe du Morbihan. D’ailleurs au large du golfe, on trouve les îles d’Houat, d’Hoëdic et de Belle Ile en Mer.

L’île aux moines

C’est l’île, la plus grande du golf. En effet elle mesure de 7 km de long sur 5 km de large. Elle facilement accessible grâce à toutes les compagnies qui se partagent le marché ( au moins 6).

L’île est habitée : on compte environ 600 habitants l’hiver mais l’été sa population est au moins multipliée par 3 !

Sur le port, il y a quelques restos et commerces.

S’il y a bien quelques voitures sur l’île, le meilleur moyen de la parcourir reste le vélo. C’est donc tout naturellement, que nous avons loué des vélos pour 2h00, dans la petite échoppe “L’île à vélo”. Les chèques vacances sont acceptés. Les loueurs sont vraiment sympas mais sincèrement c’est un sacré business. Les vélos sont de vieilles reliques et il faut avoir de bonnes jambes pour pédaler !

Ceci-dit, nous avons beaucoup aimé nos balader à vélo mais peut êtres qu’une heure aurait suffit. En effet pour vous aider il y a au sol un système de couleurs qui indique la difficulté des chemins. Avec Sounette qui a seulement 5 ans et des petites jambes, nous sommes restés uniquement sur les routes simples et normalement peu pentues mais il y a certains endroits difficiles malgré tout. Mais je pense que cela vient aussi de la qualité des vélos !

Où manger sur l’île aux moines

De nombreux restaurants  se succèdent près de l’embarcadère. Nous avons choisi la petite crêperie “Le rouge”. Le personnel est sympa, les crêpes bonnes et l’endroit vraiment sympa avec la vue mer.

La pointe du trech

La pointe du Trech se trouve à la pointe nord de l’île aux moines. Ce nom vient du breton An Trech qui veut dire passage. De là on voit le golf et la pointe d’Arradon.

La plage du Dréhen

Une petit pause s’impose sur la belle plage du Dréhen appelée également grande plage.  Cette plage se situe à 300 mètres du port. Dominée par de belles villas et agrémentées de charmantes cabines de bains, elle est très belle et atypique!

Enceinte mégalithique de Kergonan

L’enceinte mégalithique de Kergonan est composée d’une farandole de 26 pierres dressées.

L’église Saint Michel

Édifiée après la révolution, l’église Saint Michel a connu diverses transformations. Le clocher se résume à une tour carrée sans flèche, rehaussée en 1836 pour accueillir les cloches.

Une pause gourmande ?

Et pour clôturer cette visite de l’île, rien de tel qu’une pause gourmande pour faire plaisir aux enfants (et aux grands !). Une bonne glace à l’italienne achetée juste à côté de l’embarcadère.

Conseils pratiques

Pour retrouver votre chemin et revenir à l’embarcadère, il vous suffit de toujours suivre le trait bleu !

Amateurs de randonnées, de nombreux sentiers balisés permettent de se repérer facilement :

  1. Sentier jaune : 1h30
  2. Sentier rouge : 2h00
  3. Sentier bleu : 3h30
  4. Sentier côtier qui fait le tour de l’île : 4h30

Et pour finir, pour ceux qui voudraient juste visiter l’île aux moines, vous pouvez prendre le bateau depuis port blanc. Il vous en coutera 5.30€ aller/retour pour un billet adulte, 3€ pour un enfant de moins de 10 ans et 4 € pour amener son vélo.

Vannes

Vannes se caractérise par ses nombreuses ruelles médiévales bordées de superbes maisons à colombages.  D’ailleurs on compte environs 170 maisons à pans de bois, ce qui fait de Vannes la deuxième ville la plus fournie, après Rennes.

On remarque également tout de suite ses magnifiques remparts fleuris.

Mais Vannes est surtout un point de départ idéal pour les excursions en mer.

Pour vous garez, laissez votre véhicule près de la gare maritime dans le parc relais du parc du golf ou place de la république. En effet, il est difficile de stationner dans le centre ville mais nous, nous avons eu la chance de trouver une place près de l’hôtel de ville.

La vieille ville est aménagée en zone piétonne ce qui est vraiment très agréable pour visiter tranquillement la ville.

Les remparts

Les remparts ceinturent la vieille ville et entourent le Château de l’Hermine. Nous décidons de déambuler dans les remparts et nos regards se posent d’emblée sur les magnifiques jardins à la françaises. C’est vraiment superbe !

La Cathédrale Saint Pierre

La cathédrale Saint-Pierre domine la ville. Elle a été érigée entre le 13ème et le 19ème siècle. Elle dispose d’une magnifique chapelle en rotonde, construite en 1537, qui constitue un témoignage de la Renaissance en Bretagne.

L’entrée de l’église se fait par le magnifique portail du transept. Au niveau de l’entrée sur la gauche, vous pourrez voir un tableau qui évoque la mort de Saint Vincent Ferrier en présence de la duchesse de Bretagne. D’ailleurs dans la deuxième chapelle en rotonde, se trouve son tombeau.

Saint-Vincent Ferrier est le saint patron de la ville. Il était un prêtre espagnol originaire de Valence.

Bilan

Une très belle destination pour des vacances en famille. Les paysages sont magnifiques et sauvages. Nous avons eu un véritable coup de cœur pour Belle-île-en-mer. Il y aurait encore dans tant à faire dans cette région qui regorge de trésors.

Ce sont quand même de vacances coûteuses. Les traversées en bateaux et les diverses activités représentent très vite un budget pour une famille.

Quant à Kiki et Sounette, ils sont littéralement tombés sous le charme du camping et ont surtout adoré le parc aquatique ! C’est vrai qu’il s’agissait d’une première pour nous chez CapFun mais nous avons vraiment été conquis !

Si vous passez du temps en Bretagne, n’hésitez pas à aller voir notre article sur le Finistère Sud juste ici : http://lesvoyagesdekikietsounette.com/finistere-sud/

Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à laisser une trace de votre passage en laissant un commentaire, c’est toujours un plaisir de vous lire. Pour nous suivre en direct dans nos aventures et échanger sur les voyages, rejoignez nos pages Facebook et Instagram.

À très vite pour de nouvelles aventures